Allier notre expertise à votre besoin,
c'est notre quotidien!

Régimes de retraite

Votre régime de retraite vise à vous procurer un revenu à la retraite afin de vous aider à maintenir votre niveau de vie. Autrement dit, il s’agit de votre salaire de demain.

Administré par Retraite Québec, il s’agit d’un régime d’épargne-retraite collectif à prestations déterminées.  Le montant de la rente est donc fixé à l’avance selon une formule précise tandis que le taux de cotisation est fixé par une évaluation actuarielle.

 

 

Information concernant votre régime de retraite

  • Régime de retraite du personnel d'encadrement (RRPE)

    La majorité d’entre vous participez au Régime de retraite du personnel d’encadrement (RRPE), tout comme la plupart des cadres du secteur de la santé et des services sociaux ainsi que de l’éducation.

    Taux de cotisation 
    • 2020, 2021 et 2022 : 12,29 %
    • 2018 et 2019 : 12,82 %
    • 2017 : 15,03 %

    Retraite Québec prépare une évaluation actuarielle tous les trois ans pour fixer le taux de cotisation. La dernière évaluation actuarielle a été réalisée à l’automne 2019, sur la base des données au 31 décembre 2017, pour établir les taux de cotisation pour 2020, 2021 et 2022.

    Situation financière

    Voici la situation financière du régime de retraite au moment de l’évaluation actuarielle préparée par Retraite Québec à l’automne 2019, sur la base des données au 31 décembre 2017.

    L’objectif d’éliminer le déficit de la caisse des participants par l’entente de décembre 2016 a été atteint puisque celle-ci est passée d’un important déficit à un excédent :

     

     

     

     

     

     

    L’excédent de 724 millions $ représente 10,7 % de la valeur actuarielle des prestations acquises. En fonction des règles entourant le régime de retraite, comme ce pourcentage est inférieur à 25 %, il est utilisé en totalité pour constituer un fonds de stabilisation. Ainsi, si les résultats sont moins favorables dans l’avenir, des sommes pourront être prélevées dans le fonds de stabilisation pour absorber les déficits avant d’augmenter le taux de cotisation au-delà d’un seuil déterminé dans l’évaluation actuarielle.

    Cette amélioration de la situation financière de la caisse des participants est notamment attribuable :

    • aux modifications à certaines hypothèses actuarielles, dont l’hypothèse de rendement
    • aux modifications apportées aux prestations du RRPE par la Loi favorisant la santé financière et la pérennité du régime de retraite du personnel d’encadrement et modifiant diverses dispositions législatives
    • à la prise en charge, par le gouvernement, des prestations à verser aux personnes qui étaient retraitées au 31 décembre 2014
    • au versement, dans la caisse des participants, des économies non récurrentes réalisées par le gouvernement, conformément à l’entente de décembre 2016
    • aux compensations versées par le gouvernement en 2015, 2016 et 2017 et qui s’élèvent à plus de 320 millions $
    • au rendement réalisé sur les fonds confiés à la Caisse de dépôt et placement du Québec qui a parfois été supérieur à l’hypothèse de rendement réalisée dans les évaluations actuarielles

    Force est de constater que la contribution des trois groupes concernés (employeurs, salariés actifs et retraités) par l’entente de décembre 2016 a visiblement un effet positif sur la santé financière actuelle du régime de retraite.


    Bien que les résultats de l’évaluation actuarielle au 31 décembre 2017 soient satisfaisants, le Comité de retraite poursuit ses travaux pour assurer la pérennité du régime puisque certaines économies sont non récurrentes et que la problématique structurelle demeure.


    5 décembre 2019

     

  • Autres régimes

Questions, commentaires
ou besoin de notre expertise?

Contactez-nous